Le port de masque est devenu une obligation pour se protéger et protéger son entourage contre le Covid-19. Cependant, il existe deux grands groupes de masques sur le marché. Il s’agit des masques de catégorie 1 et des masques en tissus faits maison. Les marques de vêtements et les maisons de couture se sont par ailleurs prêtés au jeu en sortant plusieurs designs différents. Mais quel est le type de masque recommandé pour une protection plus sûre ? Découvrez le dans la suite de cet article. 

Interdiction des masques anti Covid-19 en tissus : les raisons

Le port du masque fait maison n’était jusque-là pas interdit jusqu’à ce qu’on l’on découvre les nouvelles variantes du coronavirus. En effet, les variantes du Covid-19 arrivent facilement à passer entre les mailles des masques en tissus. En plus, les masques en tissus sont des susceptibles de retenir des microbes ou encore des composés nocifs pour la santé. 

Par ailleurs, le nettoyage dont il fait objet n’assure en rien sa propreté. Par conséquent, le port de ce masque ne répond pas aux normes de protection et reste interdit jusqu’à preuve du contraire. 

Les types de masques anti Covid-19 conseillés

Les types de masques autorisés sont les masques FFP2. En effet, les masques FFP2 sont des masques anti projection qui protègent votre entourage contre une éventuelle contamination du Covid-19. Ils ont aussi la capacité d’empêcher la respiration et l’inhalation des petites particules toxiques.  Il faut noter que la transmission du Coronavirus s’effectue à travers l’inhalation de grosses particules. Par conséquent, le masque FFP2 est parfaitement en mesure de vous protéger. 

Une nouvelle réglementation pour les masques faits maisons

Contrairement aux masques FFP2, les masques en tissus possèdent des pores plus évasés qui pourraient laissé passer des particules plus grosses. Ce qui vous expose à un risque de contamination élevé. La nouvelle réglementation indique que les masques faits maisons seront désormais identifiables par des logos renseignant sur leur taux de filtration. Ainsi, un masque dont le taux de filtration se retrouve en dessous de 70% est simplement interdit.