La recherche ne manque pas de nous proposer des solutions pour faire face à la crise sanitaire du Covid-19. Hormis la pléthore de vaccins développés (Pfizer, Moderna, et celui développé par Oxford/AstraZeneca), un nouveau vaccin chinois voit le jour. Il s’agit du Coronavac. En effet, ce vaccin a reçu une homologation conditionnelle des autorités chinoises et fait suite au premier vaccin chinois développé par Sinopharm. 

Coronavac : un vaccin qui doit encore faire ses preuves 

C’est un vaccin qui a prouvé son efficacité lors des essais cliniques à petites échelles ou sur des patients à risques. Par contre, il ne reçoit que récemment son homologation pour être utilisé sur une population plus large. Par conséquent, il pourrait être distribué et administré à des patients. Les résultats préliminaires obtenus suite aux tests cliniques réalisés en chine, au Brésil et en Turquie montrent tout de même l’efficacité du vaccin chinois Coronavac. Toutefois, la firme de fabrique Sinovac souligne que les résultats obtenus en termes de sécurité doivent être confirmés par des tests supplémentaires.

Coronavac : un vaccin efficace

Suite aux faits, Coronavac empêcherait à 50% les populations de contracter le Covid-19. Il évite par ailleurs aux patients de subir des opérations médicinales à environ 80%. Des chiffres qui montrent tout de même l’efficacité du vaccin même si les taux d’efficacité affichés par Pfizer et Morderna (94%-95%) les rendent plus sûres. 

Contrairement aux autres vaccins qui pourraient avoir des effets secondaires plus accrus sur la santé des patients, Coronavac n’en présente presque pas selon les concepteurs. La particularité du vaccin s’est accentuée sur son efficacité et sur la limitation des effets secondaires qu’il pourrait avoir sur la santé des patients. 

Le vaccin chinois : des commandes enregistrées. 

La chine a reçu  de nombreuses critiques de la part de la communauté internationale sur sa gestion de la crise sanitaire et sur la politique de conception de produits pharmaceutiques de qualité désirable. En dépit de cela, le Sénégal et la Hongrie ont déjà acheté des millions de doses de vaccins chinois. 

Un feuilleton à caractère scientifique et diplomatique qui, on l’espère tous, pourra nous aider à en finir avec le Covid-19.